Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Réseaux - 23/11/2017

Volvo, marque préférée des distributeurs automobiles

Le réseau Volvo a placé son constructeur en tête de l’enquête de satisfaction menée par le CNPA, avec une note de 7,3/10 qui lui a permis de devancer Mini, vainqueur de 2016, et BMW toujours sur le podium.

Classé troisième en 2016 dans l’enquête de satisfaction menée par le CNPA auprès des distributeurs, Volvo monte cette année sur la plus haute marche du podium, avec une note de 7,29/10, largement devant Mini (6,86) et BMW (6,82), et en nette progression par rapport à 2016 (6,47/10).
Cette note est calculée sur la base de 23 critères, dont 9 sur lesquels Volvo arrive en tête et qui sont cruciaux pour la rentabilité : la marge VN, la qualité des offres de financement, la rémunération après-vente et les marges PR, les prix d’achat des VO, et tous les portages financiers, que ce soit pour les VN, les VD, les VO ou les PR.
Le réseau Volvo, comptant 55 distributeurs à la tête de 116 points de vente, a par ailleurs exprimé sa forte satisfaction vis-à-vis de ses interlocuteurs chez Volvo France : 67% des distributeurs sont "tout à fait satisfaits" ; c’est la meilleure note, devant Honda (61%) et Smart (58%).
Le niveau de confiance dans l’avenir de la marque est aussi le plus élevé de toutes les marques : 79% du réseau se dit très confiant (devant Mercedes, à 76%, et Mini, à 74%). Avec l’arrivée prochaine du XC60 en deux roues motrices et du XC40, les années 2018 et 2019 devraient en effet voir décoller les ventes de Volvo France vers les 20 000 à 22 000 unités, soit 1% du marché (contre 0,7% en 2016).
Enfin, 83% du réseau Volvo estime que les objectifs fixés par la marque sont "en phase avec le marché", devant Honda (78%) et Suzuki (70%). Un score élevé comparé à la moyenne : seuls 41% des distributeurs automobiles estiment que les objectifs de leurs constructeurs sont réalistes.
En 2016, le réseau Volvo a conservé son niveau de rentabilité de 2% tout en réalisant un chiffre d’affaires moyen en progression de 16%. A fin octobre 2017, les ventes ont faiblement progressé (+2,5%) mais Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France, table sur une augmentation des prises de commandes de 10% en 2017, avec un niveau de rentabilité du réseau à 2% au minimum.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Même s'il est un peu plus facile de donner satisfaction à son réseau avec une marque premium qu'avec une marque généraliste, toutes mes félicitations à Yves Pasquier-Desvignes et ses équipes.
Bruno HAAS, Le jeudi 23 novembre 2017



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
Carglass recrute 200 techniciens vitrage et les formera



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017