Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 08/07/2019

Russie : le marché automobile clôture le semestre en baisse (-2,4%)

Après une baisse (-6,7%) en mai, le marché automobile russe enregistre un repli modéré (-3,3%), à 151 180 véhicules neufs en juin. 

Avec 151 180 immatriculations (VP & VUL neufs), le marché automobile en Russie poursuit sa chute (-3,3%) en juin, après celle enregistrée en avril (-2,7%) et en mai (-6,7%) soit l'une des plus fortes depuis le début de l'année.

Avec 828 750 unités (VP+VUL neufs), le marché termine ce premier semestre en retrait (-2,4%). En effet, depuis le début du second trimestre, les immatriculations ont été constamment en baisse (-2,7% en avril et -6,7% en mai), dû en partie à l'augmentation de la TVA et à la réduction importante des subventions gouvernementales qui stimulaient les achats par le passé.

"Six mois après le début de l'année 2019, le marché est en baisse de 2,4% en glissement annuel, avec un deuxième trimestre plus difficile que le premier. Les attentes du marché pour le second semestre ne sont pas fondamentalement meilleures. Il est clair que la croissance du marché sur l'ensemble de l'année 2019 n'est plus un scénario réaliste. Même avec une certaine amélioration tendancielle au second semestre, il semble que le meilleur résultat que le marché puisse espérer est d'égaliser le résultat des ventes de l'année dernière", explique Joerg Schreiber, président l'AEB (Association of European Bussinesses (AEB) dans un communiqué.

Malgré la baisse (-2%) de ses immatriculations en juin, le leader Lada conserve une hausse (+2,5%) de ses immatriculations au premier semestre. Sur le mois comme au cumul, Renault et Nissan sont les plus touchés parmi les marques de l'Alliance. Quatrième marque sur le marché russe, Renault est en repli (-12%) et perd 1 point de part de marché ce mois-ci. A fin mai, ses immatriculations sont en baisse (-9,1%), à 64 431 unités. Avec 1 940 unités de moins qu'en juin 2018, Nissan affiche un recul (-26,3%) sur le mois. La marque enregistre l'une des plus fortes chutes (-15,4%) au sein de l'Alliance au cumul. Datsun est la seule marque de l'Alliance en hausse (+67,7%, à 1 967 unités) en juin. Au premier semestre, son volume progresse (+25,5%), avec 10 744 unités. 

En juin, les immatriculations VP & VUL neufs de Volkswagen ont progressé (+4,6%), à 10 089 unités. Au cumul des six mois, la marque s'octroie une croissance (+3%), avec 53 264 immatriculations.

Ford, qui a annoncé son retrait du marché russe en mars dernier, réalise une forte croissance (+43%, à 6 146 unités) en juin. Malgré cette progression, ses immatriculations restent dans le rouge (-18,1%), avec 21 027 unités sur le premier semestre.

Concernant les marques du groupe PSA, Citroën et Peugeot continuent de perdre du terrain avec une baisse respective de 33,4%, à 279 unités et de 18,7%, à 423 unités sur le mois. A fin juin, celles-ci affichent également un fort repli : -34%, à 1 416 unités pour Peugeot et -31%, à 2 043 unités pour Citroën.
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en Russie juin 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017