Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 04/07/2019

Guillaume Couzy, DCF Peugeot : "Nous ne voyons pas d’essoufflement des commandes 3008"

Après une année 2018 historique à presque 18% de parts de marché, Peugeot cède un peu de terrain au premier semestre 2019 (17,5%) et notamment sur le mois de juin. La marque reste cependant à haut niveau à la veille du renouvellement de la 208.

Tiré par le succès de sa gamme SUV, Peugeot a atteint en France presque 18% de parts de marché en 2018 (17,92% exactement) et s’est fixé pour objectif de conserver ce niveau sur l’ensemble de l’année 2019.
Au terme du premier semestre, la marque n’y est pas tout à fait avec 17,51% (204 251 immatriculations) malgré de très belles performances en janvier (19,12%), février (18,54%), avril (18,13%) et mai (17,96%). Dans les faits, la marque est plus faible en fin de trimestre, période où Renault est à son maximum. C’est le cas en juin où ses volumes sont en recul à -14,7% (36 596 immatriculations) avec un semestre à -4,4% (204 251 immatriculations).
Le fort ralentissement de juin pourrait-il présager un essoufflement des ventes de 3008 (dont les immatriculations sont en recul de 14% sur le semestre) dans un contexte de hausse des émissions de CO2 ? "A ce stade nous ne sentons pas cela dans nos prises de commandes. Nous comparons les immatriculations par rapport à N-1 avec un delta lié à des livraisons de portefeuille en retard. En commandes, nous sommes stables sur ce modèle ce qui est une bonne performance", nous a répondu Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot.
Il estime cependant que le marché pourrait en effet se réorienter vers les berlines traditionnelles compte tenu de la problématique des émissions de CO2. "Avec 308 et 508 qui sont des "best performers" dans ce domaine nous sommes bien armés", souligne le dirigeant. "Ce qui est important est que dans chacun des segments de marché nous ayons des propositions qui sont vertueuses. Nous sommes souvent les mieux disants : nous passons les normes sans perturbation et nous sommes les mieux placés."
Le dirigeant n’identifie pas de modèle en difficulté pour le deuxième semestre. "La difficulté, elle est sur le niveau du marché des particuliers en baisse de 10% avec peu de flux dans les affaires. Les clients se posent des questions, "quel moteur ?, quelle énergie ?". Le marché à particuliers est assez tendu, la bonne nouvelle est que le BtoB tient mieux", nous a dit Guillaume Couzy.
Le dirigeant estime avoir les moyens sur le deuxième semestre de réaliser son ambition de rester leader sur le marché des particuliers ce qui est le cas sur ce premier semestre (avec 15% de PDM contre 14,5% pour Renault). En revanche, ce n’est pas le cas sur le segment BtoB où Renault conserve la tête avec 25,9% de PDM sur les entreprises (hors administrations, selon le découpage Autoways) devant Peugeot avec 24,4% de PDM. "Même si nous n’y sommes pas au premier semestre nous avons l’intention d’être leader en BtoB sur l’ensemble de l’année", nous a dit Guillaume Couzy.
La fin de l’année verra la confrontation des deux modèles à volumes de Renault et Peugeot. Alors que la Clio 5 vient d’être lancée, Peugeot a ouvert en juin les commandes de la 208. Trop tôt pour en tirer des conclusions nous a-t-on dit. "Le lancement commercial est prévu en octobre et l’actuelle 208 ne s’essouffle pas trop et reste à un bon niveau", nous a dit Guillaume Couzy. La marque fonde d’importants espoirs sur ce modèle. "Nos ambitions nous les tiendrons sans doute grâce à la nouvelle 308", nous a-t-il dit.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

... Ni pour ni contre bien au contraire ...
De toutes façons la version hybride du 3008 arrive et çà va maintenir la "flamme" et de surcroît le new 2008 conpensera debut 2020 la baisse des commandes sur 3008. Sans parle 208 dans ses différentes déclinaisons... Et après viendra le renouvellement de 308 ...
Donc sauf grosse catastrophe "externe" pas de raison d'être inquiet pour Pijot à courts moyens termes...
Comme les mois précédents "on" aurait apprécié des nouvelles détaillées du "soldat" 508 ... Un autre article ?
ADEAIRIX , Le jeudi 04 juillet 2019

Sans suv point de vie?.....
alain boise, Le jeudi 04 juillet 2019

Le soldat 508 est sorti? Je n'en ai pas vu sur les routes, une seule dans une concession.
Il parait qu'elle existe aussi en SW.. Pas vue non plus.
Smarter, Le jeudi 04 juillet 2019

On ne voit que cela avec autres DS du côté de la Ferté-Vidame...
;0)
Lucos, Le jeudi 04 juillet 2019

…. Euh on en voit quand même sur les routes et autoroutes …
On doit pas prendre les mêmes …
Maintenant que sont les scores de ventes et comment se place t il au regard des espoirs du "chef de produit" … Pour l'instant c'est un grand mystère dont on craint de connaitre la réponse … D'où le soldat "508" !
Comme dirait l'autre : "il faut qu'il s'installe" … Avec l'évolution du malus çà va peut être le faire (?)
ADEAIRIX, Le jeudi 04 juillet 2019

Peut-être un PB de jour ouvrés ??
;0)
Lucos, Le jeudi 04 juillet 2019

… UN PB de jours ouvrés … Cà doit être çà Lucos !
;0)
ADEAIRIX , Le jeudi 04 juillet 2019

c'est sur que tant que Peugeot réussira à écouler presque la moitié de ses 3008 aux professionnels / banques / loueurs / mandataires [...] (alors que soit dit en passant, lors de son lancement, Tavares avait juré qu'ils fallait privilégier les ventes aux particuliers car les ventes pro c'était du caca) les commandes ne vont pas s'essouffler. Mais encore faut-il aussi que les professionnels arrivent a les refourgués aux consommateurs sans trop de pertes au niveau des remises. Et là ... Le seul soucis dans cette affaire,c 'est que quand ces professionnels seront saturés du 3008, ils iront signer des contrats ailleurs et là, la prod du 3008 vont s'effondrer !
Frédéric LANGLOIS, Le jeudi 04 juillet 2019

Le succès du 3008 donne des boutons à Frédéric Langlois.
Son bonheur devra attendre la "saturation" du 3008 chez les professionnels.
Mais si les particuliers continuent à l'acheter, Frédéric envisage d'acheter une poupée du 3008 et de la larder de petites aiguilles.
Pauvre Frédéric, je le plains.
Rémi Delco, Le jeudi 04 juillet 2019

C'est notre lot quotidien des râleurs qui viennent ici pour flinguer ..
Alain c'est le VE, Frédéric c'est Renault…
;0)
Lucos, Le jeudi 04 juillet 2019

Merci Lucos, vous avez évidemment voulu dire : "Frédéric, c'est Peugeot" car vous parlez de "flinguer".
Frédéric est au contraire un adorateur sans limite et sans discernement de Renault et de tous ce qui touche de près ou de loin cette (belle) marque.
Rémi Delco, Le jeudi 04 juillet 2019

Merci et effectivement, j'ai les doigts carrés aujourd'hui.
;0)
Lucos, Le jeudi 04 juillet 2019

J'ai toujours aimé les fanatiques : ils ne réfléchissent pas. Ainsi, dés qu'on dit du mal de ce en quoi ils croient, ils font de l'argumentum ad personam ! J'ai souvent eu le coup du "sal macroniste" de la part des soumis quand je critiquais Jean Luc Méchant Long, Adrien Quelcretens, François Rufus and co, et ici on a le même problème avec les pro Peugeot, qui nous listent d'office comme des pro Renault dés qu'on vient remettre en cause leur marque ! Il faut dire que Renault fait de si belle voitures ... regardez (ptdr) :
https://yt3.ggpht.com/-mMokacC2sQA/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAAAAA/YOSAtvoxt4I/s1000-c-k-no-mo-rj-c0xffffff/photo.jpg

Aller, sans rancune. Mais euh, sinon, si tu retire la moitié des immat du 3008 aux pros, ils reste ... autant de ventes de 3008 que les Super seless Vehicles concurrents, non ? Et il y en a qui continuent à croire que ce 3008 est un super véhicule, THE référence. Pas en qualité en tout cas, vu que Peugeot a toujours des soucis d'assemblages ou d'électronique capricieuse avec ce 3008, alors qu'il arrive dans sa période de restylage (lmfao)
Frédéric LANGLOIS, Le vendredi 05 juillet 2019

6 900 508 II immatriculées depuis le début de l'année contre 3 800 Talisman.
A noter les presque 10 000 clio V déjà immatriculées.
JL S, Le samedi 06 juillet 2019

Si la moitié des 508 sont reforugués aux professionnels comme le 3008, en fait, il s'en vend autant que de talisman. Et dans tous els cas, il c'en vend très peu. Sinon :

Top10 mensuel par modèles France :
1/ Peugeot 208 (9 724)
2/ Renault Captur (9 453)
3/ Renault Clio IV (9 092) *
4/ Renault Twingo (7 493)
5/ Dacia Sandero (7 406)
6/ Peugeot 3008 (7 134)
7/ Citroën C3 (6 751)
8/ Peugeot 2008 (6 074)
9/ Renault Megane (5 611)
10/ Dacia Duster (5 514)
* : Clio IV + Clio V (14 540)
A noter : la 308 est 12ème à 5120 exemplaires

Top10 mensuel par marques France :
1/ Renault (51 654)
2/ Peugeot (36 595)
3/ Citroën (22 876)
4/ Volkswagen (15 963)
5/ Dacia (15 330)
6/ Toyota (9 912)
7/ Fiat (8 717)
8/ Ford (7 856)
9/ Audi (6 905)
10/ Mercedes 6 527)
Frédéric LANGLOIS, Le lundi 08 juillet 2019



17 modèles français dans le top 20 des ventes ce semestre
Mort de Lee Iacocca, une légende de l'industrie automobile américaine



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017