Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 08/07/2019

Royaume-Uni : la baisse des ventes d'hybrides en juin inquiète les professionnels

La suppression des aides à l’achat sur les hybrides rechargeables a fait chuter leurs ventes ce semestre mais, en ce mois de juin, les hybrides sont aussi touchés par la baisse. Au global, le marché automobile britannique termine le semestre en recul de 3,4%.

En juin, le marché automobile britannique a enregistré son 4e mois consécutif de baisse, perdant 4,9%, à 223 421 immatriculations, selon les chiffres publiés par la SMMT. Pour la première fois, la part des ventes des motorisations alternatives régressent, s’inquiète le syndicat des constructeurs, passant de 6,3% en juin 2018 à 5,9% ce mois-ci. Cela est dû à la suppression des aides à l’achat sur les hybrides rechargeables depuis le début de l’année (-50% en juin et -30% sur le semestre) qui, semble-t-il, a eu aussi un effet sur les ventes d’hybrides en juin (-4,7% alors que +17,2% sur le semestre). Les ventes d’électriques restent dynamiques, en hausse de 61% en juin et sur le semestre.
Les motorisations Diesel ont continué de chuter en juin (-20%) pour ne plus représenter que 27,2% du mix sur le semestre. L’essence progresse doucement (+3%) pour peser les deux tiers des immatriculations sur le semestre.
Ford a ralenti sa chute en juin (-1,2%) mais fini le semestre en recul de 12,2%, tout juste au-dessus des 10% de parts de marché, avec trois modèles dans le top 10 des ventes, dont Fiesta et Focus en tête.
Volkswagen ne réitère pas l’exploit de juin 2018 au cours duquel il prenait la tête des ventes mais pointe néanmoins à 9,1% de parts de marché. Il finit le semestre à -2,2% avec 8,7% de PDM, avec la Golf sur le podium et la Polo à la 7e place.
BMW, troisième en juin, fait aussi un bon mois, s’approchant des 9% de PDM, bien au-dessus de sa pénétration sur le semestre (7,1%) où il passe 5e derrière Vauxhall (-3,5%) et Mercedes (+1,8%).
Les performances des marques françaises sur ce marché restent médiocres : Peugeot, stable, s'en sort le mieux en conservant sa 11e place, avec 3,5% de PDM, derrière Hyundai (-10%), à 3,6% ; Renault (-7%) est tombée à 2,5% de PDM, passant derrière Mini (2,6%) et laissant s’éloigner Seat (à 3%) ; Citroën réalise un mois de juin catastrophique (-22%) mais reste en progression sur le semestre (+4%), à 2,3% de PDM, tout juste derrière Volvo, en grande forme (+27%) ; Dacia, également survitaminée (+36% sur 6 mois) s’approche des 1,5% de PDM et de Fiat (-14%) ; DS, en recul de 50%, se fait doubler d’une tête par Alfa Romeo (-23%), à 0,15% du marché.
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque au Royaume-Uni juin 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017