Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Autour de l'auto - 16/07/2019

Qui sont ces Français qui mettent les mains dans le cambouis ?

Leader de la vente de pièces aux particuliers sur Internet, Oscaro s’est naturellement interrogé sur le profil des "auto-réparateurs", ces adeptes du "do-it yourself", et a demandé à BVA de mener l’enquête…

A la demande d’Oscaro, la société d’études BVA a interrogé un échantillon représentatif de 1003 automobilistes français afin de mieux connaître ceux qui, dans les 24 dernier mois, ont effectué eux même une opération d’entretien ou de réparation de leur véhicule. 285 d’entre eux se sont avérés être des 'auto-réparateurs', soit 28% des automobilistes. Toutefois, dans 71% des cas, ils réalisent de simples opérations d’entretien courant ne consistant parfois qu’à changer un essuie-glace ou à faire les niveaux. Seul un tiers d’entre eux ont remplacé une pièce d’usure (plaquette, embrayage, amortisseur…), soit moins de 10% des automobilistes, et 11% ont réparé une panne (3% des automobilistes).
L’activité est majoritairement pratiquée par des jeunes (38% de 18-34 ans et seulement 18% de 55 ans et plus), ce qui correspond aussi au profil des acheteurs de VO. Les hommes représentent 60% des auto-réparateurs et les femmes 40%.
Activité ponctuelle pour la plupart (61%) des auto-réparateurs, qui se considèrent en majorité (56%) comme des "débutants", elle occupe tout de même au moins 4 h par mois pour 30% des auto-réparateurs, qui font sans doute partie des 39% qui se considèrent comme "confirmés".
Débutants comme confirmés placent "le sentiment de faire des économies" comme première motivation, puis le "gain de temps". Signe inquiétant pour les garages, 61% des jeunes auto-réparateurs pensent intensifier cette activité. Elle se pratique parfois en famille (35% des cas) ou avec des amis (22%). Ces proches transmettent la connaissance (41%), après les conseils en ligne, comme les tutoriels et les forums (49%), mais bien devant les conseils de professionnels (19%).
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Ahhhh les tutoriels,bien pratiques,merci à eux récemment sur une p...n de panne de capote de Mini
alain boise, Le mardi 16 juillet 2019

A votre âge….
;0))
Lucos, Le mardi 16 juillet 2019

Il existe des Tuto YouTube sur presque tout ... ainsi que des chaines spécialisées.

Et pas uniquement pour la mécanique auto, mais aussi les cyclos, électroménager, bricolage général, menuiserie, motos, informatique et vélos....
On peut même trouver des chaines spécialisées sur les mobylettes 103SP ... y compris aux USA.

Et si l'on comprend bien l'anglais, on peut faire x50 sur le nombre de sources disponibles. C'est juste énorme !
Chr$, Le mardi 16 juillet 2019

Quelle est cette campagne d'Oscaro sur les particuliers qui bricolent leurs bagnoles ?
Il manque dans cette enquête le métier des répondants...
;0)
Lucos, Le mardi 16 juillet 2019

trés étonnant que cette étude n'aborde pas le travail au noir

en effet, nombre de ces autos- réparateurs se servant chez oscaro sont tout simplement des mécaniciens professionnels arrondissant les fins de mois le WE
certains sont même très bien équipés (ponts élévateurs, valises,...)
FRANCOIS MICHEL, Le mardi 16 juillet 2019

Oui et c'est pour cela que je posais la question. En plus le travail au noir est aussi pratiqué par des auto-entrepreneur qui ont pris ce statut pour se couvrir en cas de PB, la facture vient toujours après..
Oscaro n'est pas responsable de cet état de fait autant que tous les autres vendeur de pièces toutes marques et d'ailleurs ceux-ci ont aussi beaucoup de petits garages de campagne qui ont trouvé un moyen de s'approvisionner en tout àbon prix.
;0)
Lucos, Le mardi 16 juillet 2019



Le groupe PSA accentue sa dépendance à l’Europe
Le plan "1 000 bus hydrogène" rejoint par l’Ugap



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017