Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 01/07/2019

Navette autonome : Navya s’associe à l’équipementier coréen Esmo

Pour financer sa R&D et son développement commercial en Asie du Sud-Est, Navya va céder 20% de son capital à l'équipementier coréen Esmo qui va apporter 20 millions d'euros ainsi que sa puissance commerciale et industrielle en Corée du Sud.

L’équipementier coréen Esmo (ex-Nexen Tech), qui fabrique notamment des faisceaux de câbles pour GM Corée et Renault Samsung Motors, va souscrire pour 20 millions d’euros d’obligations auprès de Navya avant de les convertir en actions pour acquérir environ 20% du capital du leader français des navettes autonomes. Le coréen deviendrait ainsi son second actionnaire, derrière Robolution Capital, fonds d’investissement géré par 360 Capital Partners, qui en détient 37,6% (Valeo et Keolis, filiale de la SNCF, en détiennent chacun 14,3%).    
L’argent récolté servira à renforcer la R&D et à déployer des ressources commerciales et marketing, en particulier en Corée du Sud, où Esmo sera le bras armé exclusif de Navya ainsi qu’un partenaire industriel pour la fabrication des navettes autonomes. "Nous connaissons Navya et la qualité de sa technologie depuis plusieurs années et sommes convaincus que ses véhicules autonomes disposent d’atouts déterminants pour devenir un acteur majeur sur son marché", souligne dans un communiqué Jeong Hun Kim, PDG d’Esmo.
Comptant plus de 270 collaborateurs en France (Paris et Lyon) et aux Etats-Unis (Michigan), Navya développe deux véhicules autonomes, la navette "Autonom Shuttle", dont plus de 115 exemplaires ont déjà été commercialisés à fin 2018, et le robot-cab "Autonom Cab", dont les premiers essais routiers vont démarrer prochainement.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Il faut espérer qu'il s'agit de trouver tout à la fois des fonds et une plateforme de développement vers le sud est asiatique … Car 20 M€ est un enjeu financier qui aurait pu s'accommoder d'un tour de table des actuels actionnaires, sinon
ADEAIRIX, Le lundi 01 juillet 2019



Chris Louwerse prend la direction générale de DS Automobiles aux Pays-Bas
La différence entre le bon et le mauvais vendeur...



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017