Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 02/08/2019

Le marché automobile français reste sur un haut niveau pour un mois de juillet

Avec 172 244 immatriculations (VP) en juillet (source Autoways), le marché automobile français affiche un recul de 1,8% sur une base de comparaison qui était exceptionnellement haute. Le changement des conditions de la prime à la conversion a très certainement contribué à soutenir le marché.

Depuis le début de l’année, le marché automobile français est globalement en retrait (-1,8% à fin juin et à fin juillet). L’analyse des immatriculations en juillet doit tenir compte à la fois d’une base de comparaison exceptionnellement haute et du changement des conditions de fonctionnement de la prime à la conversion au 1er août.
Il y a donc un événement (la base de comparaison) qui justifierait un recul des immatriculations puisque le WLTP avait entrainé une forte hausse des immatriculations en juillet 2018 (+18%) et encore plus en août (+40%). 
Il y a aussi un événement (la baisse des montants de la prime à la conversion) qui explique en partie le maintien à un haut niveau des immatriculations par des achats d'anticipation. Un phénomène qui ne devrait cependant pas être trop important en juillet puisque les véhicules commandés avant le 1er août pourront être immatriculés jusqu’au 16 octobre.
A cela s’ajoute un autre élément qui était plutôt de nature à pousser à la croissance avec un jour ouvré de plus ce mois de juillet (23 contre 22 en juillet 2018). Ainsi, à nombre de jours comparables le recul du marché serait de -6%.
Au final, avec 172 244 immatriculations VP, le marché automobile français reste à un niveau élevé pour un mois de juillet. Les six années précédentes (entre 2012 et 2017), il avait été de plus ou moins 150 000 unités.

Les particuliers plutôt forts en juillet
Les ventes aux particuliers se situent en juillet à presque 50% des immatriculations, ce qui représente une nette hausse de niveau par rapport au premier semestre (44,5% à fin juin après un point bas à 43,3% en juin). 
Selon le découpage Autoways que nous utilisons désormais (qui ne fait plus apparaître les loueurs longue durée comme une catégorie de client spécifique en considérant que la LLD est avant tout d’un mode de financement), les entreprises représentent 25% des immatriculations de juillet (y compris les administrations).
Les VD représentent un peu moins de 15% des immatriculations (14,56% exactement) ce qui n’est dans l’ensemble pas spécialement élevé. On est loin du niveau atteint en juin (19,6%) qui était dans certaines marques justifié par une fin de trimestre.
Les immatriculations courte durée (plutôt basses autour de 7%) et les TT (plutôt hautes à 3% des immatriculations) sont à des niveaux cohérents avec leur saisonnalité habituelle.
En conclusion de cette analyse des immatriculations par canal, le marché automobile de juillet apparait comme globalement plutôt sain soutenu par les entreprises et les particuliers.

Renault, le contre-coup des VD de juin
Après un mois de juin avec un niveau de VD (justifié par l’implantation réseau de la nouvelle Clio) très élevé (20,5% de ses immatriculations de juin), Renault se situe en juillet à un niveau exceptionnellement bas en dessous de 14% de parts de marché (avec seulement 7,8% de VD Garages en juillet).
La marque Renault se situe 4 points en dessous de Peugeot (à 17,9%). La performance est moins déséquilibrée entre les deux marques françaises sur le canal des particuliers avec un écart de 1,5 point, toujours en faveur de Peugeot qui affiche 14% de PDM sur les particuliers, contre 12,6% pour Renault. 
Avec 30 812 immatriculations en juillet, Peugeot domine donc nettement le marché global devant Renault (23 661 immatriculations) et Citroën (19 828 immatriculations), cette dernière se situant à un de ses plus hauts niveaux de l’année (11,51%).
Sur le marché global, la 208 est la voiture la plus immatriculée (7 791 unités) devant les Clio (7 472 unités dont 3 060 de Clio 5) et C3 (5 775 unités). En revanche, sur le segment des particuliers, la Sandero reste le modèle le plus vendu (5 055 unités, 5,9% de PDM sur le segment des particuliers) devant la Clio (4 079 unités, 4,8% de PDM), elle-même d’une courte tête devant la 208 (4 035 unités).
En juillet, Volkswagen se situe à un de ses plus hauts niveaux à 7,6% de parts de marché, grâce en partie à des niveaux importants de location courte durée (18% de ses immatriculations du mois, soit presque 3 fois la moyenne du marché) et de VD (17% de ses immats).
Ainsi, si Volkswagen se situe au 4e rang du marché global en juillet (devant Dacia), ce n’est pas le cas sur le segment des particuliers où Dacia conserve sa position de 4e marque avec une part de marché de 10,2% (soit pas très loin du niveau de Citroën) contre 6,7% pour VW.

Toyota dépasse 5% de parts de marché
Toyota avec des volumes en hausse de 11% (9 524 immatriculations) dépasse pour la première fois les 5% de parts de marché (et même très largement à 5,53% !).
La marque réalise cette performance grâce à ses ventes à particuliers (67% de ses volumes) et notamment la Yaris qui est la 5e vente sur ce canal (2 396 immats, 2,8% de PDM). Sur ce segment, la Aygo (1 195 immats) fait pratiquement jeu égal avec la 108 (1 279 immats) et devance la C1 (1 141 immats).
Sur le canal des particuliers, Toyota atteint 7,5% de parts de marché, soit 0,8 point de mieux que Volkswagen .
Derrière Toyota, Ford, Fiat, Mercedes, Opel et Audi se situent à plus ou moins 3% de parts de marché tous canaux. Ford et Opel affichent toutes les deux une performance sur le segment des particuliers meilleure que leur résultat global.

Kia et Hyundai à plus de 2% du marché
Les deux marques coréennes Kia et Hyundai affichent des immatriculations en forte hausse (respectivement +10,4% et +17,8%) et dépassent pour la première fois les 2% de parts de marché (respectivement 2,24% et 2,13%). Cette performance est particulièrement saine puisque Kia fait 71% de ses immatriculations sur le segment des particuliers. Sur ce canal, Kia (3,2% de PDM sur cette cible) fait désormais pratiquement jeu égal avec Ford et Opel. Hyundai fait également l’essentiel de ses ventes à particuliers (68%).
Dans le trio des marques premium, Mercedes devance ses concurrents sur le marché tous canaux (3,06% de parts de marché) mais sur le canal des particuliers Audi reste en tête (2,61% de PDM) devant Mercedes (2,23) et BMW (1,3%).
Pour Nissan, c’est toujours difficile. Même si la base de comparaison de juillet 2018 est haute (à l’époque ses immatriculations avaient augmenté de +48%) le recul de ce mois de juillet est sévère à -54%. La marque descend nettement en dessous de 2% du marché (à 1,83%).
Seat confirme la croissance de ses volumes en juillet (+9,1%) de même que Skoda (+24,4%) et les deux marques se rapprochent des 2% de parts de marché (respectivement 1,93% et 1,71%).
A noter, en juillet, les progressions de Suzuki (+22,3%), Mini (+37%), Jeep (+10% mais avec 61% de livraisons courte durée), Volvo (+13%), Smart (+68% mais avec 42% en VD), Lexus (+31%).
Florence Lagarde et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France juillet 2019 - Source : Autoways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France juillet 2019 - Source : Autoways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France juillet 2019 - Source : Autoways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des Immatriculations VP neufs par marque et par canal en France juillet 2019 - Source : Autoways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France juillet 2019 - Source : AAAData (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France juillet 2019 - Source : AAAData (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France juillet 2019 - Source : AAAData (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Et les VE Tesla et Zoé ?
alain boise, Le vendredi 02 août 2019

Il y a aussi un effet de la prochaine échéance réglementaire Euro 6d Temp Evap du 1er septembre 2019 qui se prolongera aussi en Août.
;0)
Lucos, Le vendredi 02 août 2019

Qui a des nouvelles du volume des ventes de la 508 (Sw ou pas) ?
Sans doute le directeur du commerce France de Pigot ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 02 août 2019

Quelle est donc bien la définition d'une voiture Premium ?
Entre une Série 1, 3 portes d'entrée de gamme chez BMW et une Fiat 500 Riva j'aurai du mal à décider..
;0)
Lucos, Le vendredi 02 août 2019

Pour Alain, le VE fait +50% sur 7 mois avec 24 000 immat. ZOé est à la 34è place du marché avec 10 400 immat. La Tesla 3 est 90è avec 3 500 unités.

La 508 est à 8 400 unités.

https://ccfa.fr/wp-content/uploads/2019/08/dp-07-2019.pdf
JL S, Le vendredi 02 août 2019

Pour JLS a peine 300 pour Tesla ce mois ci,plus de stock?,pas de commande?pas de bateau ??,,..
alain boise, Le samedi 03 août 2019



articles connexes

Amaury de Bourmont, DCF Citroën : "11,5% de parts de marché, c’est bien mais ce n’est pas une fin en soi"
Yaris et Polo entrent dans le top 10 des ventes en juillet



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017