Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 06/12/2017

François Mariotte, directeur Dacia : "un positionnement 15% en dessous des prix remisés des véhicules équivalents"

Restée sans concurrent sur le segment "low-cost", Dacia peut se permettre une montée en gamme dont témoigne le nouveau Duster. La marque quitte tranquillement le positionnement low-cost pour se fixer sur le triptyque : "simple, fiable, pas cher". Les explications de François Mariotte, directeur de Dacia monde.

Le succès commercial de Dacia (10% des ventes de véhicules neufs aux particuliers en France cette année), a démontré qu’il y avait une clientèle pour une marque "low-cost" en Europe (*). Pour autant, la difficulté d’en concevoir l’offre tout en étant rentable dans un contexte règlementaire complexe n’a pas suscité de concurrents et Dacia (presque 12 ans après la première Logan) est toujours seule sur ce créneau.
Ce contexte permet donc à ses équipes de transformer les gains de productivité en amélioration produit plutôt que de les redonner au client en baisse de prix. Le nouveau Duster est la parfaite illustration de cette stratégie avec un prix "à partir de" qui reste identique à la génération précédente à 11 990€, alors que le véhicule bénéficie de nombreuses "premières" en termes d’équipements. 

Une montée en gamme tirée par le client
"Si on voulait faire moins cher on s’éloignerait de ce qu’attendent les clients. Notre positionnement est de toujours garder le même niveau de prix et de rester le moins cher du marché avec un positionnement 15% en dessous des prix remisés des véhicules équivalents. Si nous allions sur un achat très basique, nous sortirions du marché", nous a dit François Mariotte, directeur Dacia monde. "Nous remontons la qualité de notre produit, c’est ça la tendance du marché", ajoute le directeur. Pour preuve, il avance que la version de base ne représente que 3% des ventes.
Par ailleurs, ce positionnement prix est "sanctuarisé", souligne François Mariotte qui y veille avec "le suivi des coûts de commercialisation tous les mois pays par pays". Il s'agit là, d'une caractéristique essentielle que Dacia a conservée. "S’il arrive que certains concurrents se rapprochent de nos prix, ce qui nous sauve est que l’on gagne de l’argent à ce prix et que les autres non", souligne-t-il.
Sur ce nouveau Duster, le cœur de l’offre sera probablement la version Prestige (quatrième et dernier niveau de finition) dont les prix démarrent à 17 750 € en version essence (TCe 125, BVM6, et 19 750 € en 4x4) et à 18 650 € en version Diesel (dCi 110, BVM6, 20 650 € en 4x4). Aux essais internationaux organisés depuis le début de la semaine dernière dans la région d'Athènes, il n’y avait d’ailleurs pour les journalistes que des versions Prestige.

Une largeur d'équipements conséquente
La liste des équipements s’est donc considérablement étoffée avec, par exemple, pour la première fois dans la gamme : une climatisation automatique (de série sur la version Prestige), la carte main libre (200€ en option sur la version Prestige), l’allumage automatique des feux (en série dès le premier niveau), des airbags rideaux (en série dès le premier niveau).
On a également un régulateur et limiteur de vitesse (150€ en option dès le deuxième niveau Essentiel) et bien sûr les incontournables : navigation (en option dès le deuxième niveau dans un Pack à 500€ qui comprend également régulateur et limiteur) et offre multimédia en série dès le deuxième niveau de finition avec radio MP3, prises jack et USB et téléphonie Bluetooth avec commandes au volant (donc à partir de 13 850 € sur la version 4x2, SCe 115 BVM5).
On a également un équipement "caméras" avec une caméra de recul à partir du troisième niveau (500€ en option avec la navigation en finition Confort, en série en finition Prestige) et pour la première fois une offre caméra multivues en option à partir du troisième niveau (900 € en Confort ou 400 € en Prestige, dans un Pack qui comprend la navigation et l’avertisseur d’angles morts).
Possible parce que ces équipements ont été éprouvés sur la gamme Renault,  l’offre multivues en version Dacia (et donc "pas cher")  présente les prises de vues des caméras séparément pour éviter les coûts de reconstitution de l’image du véhicule en 3D. C’est plus efficace puisque l’on peut sélectionner l’affichage sur l’écran de l’une ou l’autre. On peut par exemple visualiser le sol à l’aplomb de la roue avant droite ou gauche bien pratique pour se garer ou en usage tout terrain, on peut également visualiser le sol à l’avant du véhicule, là encore bien pratique en tout terrain.
Outre ces équipements qui mettent le Duster à niveau pour toutes les fonctionnalités utiles, l’équipement intérieur marque lui aussi un saut qualitatif spectaculaire. La planche de bord est particulièrement réussie en design et qualité perçue, rien ne signale que l’on est dans un véhicule "pas cher". On peut faire le même constat pour l’agrément de conduite grâce à une nouvelle direction assistée (de série dès le premier niveau) avec un effort réduit de 35%. Le véhicule progresse en insonorisation (ce que nous avons pu apprécier) avec des bruits divisés par 2. On peut également noter la qualité de finition, l’amélioration du confort (nouvelles mousses de siège), une offre sellerie cuir en option sur les deux derniers niveaux pour 600€.

Une capacité annuelle de production de 200 000 unités
Le nouveau Duster, comme le précédent, sera fabriqué exclusivement en Roumanie dans l’usine historique de Pitesti. Il sera lancé en France le 12 janvier alors que les premiers modèles sortiront juste avant Noël et sont réservés au marché roumain. Alors que l’usine tourne actuellement à pleine capacité (en 3x8, samedi compris), Dacia s’est organisé pour lui "faire de la place" en prévision d’un succès qui paraît très probable en déplaçant à Tanger la production du MCV pour regagner de la flexibilité à Pitesti. "Comme le précédent, la limite des ventes sera la capacité de production et nous serons à peu près à 200 000", nous a dit François Mariotte. En 2017, l’ancienne version aura réalisé sa meilleure année avec 182 000 unités, soit mieux qu’en 2016 (178 000).
Cette capacité de production contrainte (pour les 2 usines principales à Pitesti et Tanger), milite également pour le maintien d’un prix de vente moyen relativement haut. La contrainte de prix est désormais intégrée dans un nouveau positionnement "simple, fiable, pas cher", nous a dit François Mariotte. Le dirigeant positionne la marque sur "l’achat optimisé qui est une tendance de fond dans tous les pays européens".
En s’interdisant de mettre des équipements chers, Dacia continue  à sa manière, de résister au "toujours plus", mais celui-ci s’entend par rapport aux autres marques, pas par rapport à elle-même.
Florence Lagarde

(*) La marque Dacia est présente dans 44 pays (en Europe essentiellement) et ses modèles servent de base à une partie de la gamme Renault dans des pays à l’international et notamment en Russie et en Amérique Latine avec des fabrications locales.

Partagez cet article :

Réactions

Ce matin c'est. Encore Another one bites the Dust ,mais c'est le grand qui la mordue,la plupart des possesseurs de Duster étaient des Fans,le vingtième siecle s'éloigne encore un peu plus.
En tout cas Bravo Dacia et Loulou et RIP pour le Grand amoureux fou des V8 ,on a tous quelque chose de Tenessee......
alain boise, Le mercredi 06 décembre 2017

Pardon de revenir à des choses terre à terre ... avec le Duster
Le prix de la version Prestige en version essence TCe 125, BVM6
à19 750 € (en 4x4) et 20 650€ en version Diesel (dCi 110, BVM6, toujours en 4x4...

Le "visionnaire" Duchêne écrivait y a pas deux jours :
"Alors là il faut qu'il rallonge un chèque pas loin, avec tous les frais d'immat en plus, pas loin de 22.000 euros ! Bonjour le low-cost !"

Ils arrondissent "forts" dans la concess proche du sieur Duchene ... ?
Encore un dossier pour Toto plus sur les frais d'immatriculation abusifs .... ?
ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

3%, c’est la part que représentent les versions « Entry » de la gamme Dacia, alors qu’une grande part de la communication est orientée vers ce positionnement depuis douze ans.
C’est assez amusant comme constat, car c’est également la justification des possesseurs de Dacia, le prix, alors qu’ils sont nombreux à rouler dans des versions suréquipées, tous modèles confondus.
Pour le même montant, ils auraient pu accéder à des gammes basiques ou intermédiaires de segments comparables chez des constructeurs généralistes, c’est le syndrome « Flunch », buffet à volonté.
Le cas du Duster est un cas à part, car pour les adeptes du « Couillon Perché » , pardon du SUV, il n’existe pas à ce niveau de prix (Malus inclus) d’offre équivalente sur le marché.
Il n’en demeure pas moins que cette stratégie est une authentique réussite commerciale, et le chemin parcouru depuis la magnifique DACIA 1310 est énorme.
Aubert, Le mercredi 06 décembre 2017

Avec la PM, une ou deux options de plus et les frais de mise à la route, ça doit bien faire les 22 k€...
JL S, Le mercredi 06 décembre 2017

Merci d'avance la rédaction de nous faire un hommage au grand,un homme et une femme avec la Mustang à Deauville, le Paris Dakar,la bécane etc etc un amoureux du vilebrequin,à que coucou.....
alain boise, Le mercredi 06 décembre 2017

Tout est dit, chère Florence, dans cet excellent article, qui met bien en lumière les atouts (indubitables) de ce nouveau Duster. Il y aura toujours des esprits chagrins pour le critiquer, mais pour avoir roulé dedans et connaître pas mal de gens qui le font tous les jours (dans l'ancienne version), si la nouvelle est aussi réussie que la description qui en est faite, nul doute qu'une capacité de 200.000 véhicules risque d'être très insuffisante. Car si l'on regarde ce que l'on peut avoir d'équivalent pour 20.000€... le choix est plus que mince ! L'excellent François Mariotte n'a pas fini de se frotter les mains !
Sniper, Le mercredi 06 décembre 2017

Trintignant est mort ?
;0)
Lucos, Le mercredi 06 décembre 2017

Oui JLS certainement .... Rajouter la PM, une ou deux options et les frais de la mise à la route pour beaucoup beaucoup de véhicules çà fait facilement 1 500€ de plus par rapport au prix tarif dont le crête demeure quand même 20 650€ pour le DUSTER ...et motive "l'arbre de noël" décrit par Duchene à 22 000€ ...
sans les éventuelles options, au prix tarif :
le Jeep RENEGADE en 120 ch multijet 4 x 4 est à 23 550€
le Fiat 500 X en 140 ch (certes) multijet 4 x 4 est à 26 590€
Le Kadjar zen en 130 ch Dci est à 30 000€
Le C-HR dynamic en 122CH est à 29 00€
Dois je continuer ....
Comme l'indique fort justement, Aubert ... 3% de vente sur le prix d'accès de gamme du Duster ... qui n'a pas grand chose à voir avec l'accès de gamme du 3008 access THP 130 à 25 900€ dont la diffusion n'atteint probablement 3% du mix ... Voir les épisodes précédents...
Comparer des chose comparables ...Si c'est possible ?
ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

Ah la mémoire Lucos, un homme et une femme ,Henri Chemin,les Mustangs aMonte Carl,Jhonny était le coéquipier, un petit effort svp,aimez vous vraiment la bagnole ? Les Bobos ont le coeur de pierre
alain boise, Le mercredi 06 décembre 2017

C'est pour cela que je propose toujours de parler de famille de véhicules "essentiels" par opposition aux "premium" et plus de low-cost qui ne correspond plus à rien à 20 000 €.
Le vrai low cost c'est en gros la tranche 5000 € - 8000 €.
Le Duster est finalement un SUF (Serviteur Utilitaire Familial)
Je viens de l'inventer, c'est cadeau et c'est "open source"...
;0)
Lucos, Le mercredi 06 décembre 2017

Je me marre...et voilà l'histoire, car bien sûr que je suis assez tordu pour aller titiller les commerciaux de Renault Pantin et on est sans les remises mais avec la BVA tout proche de 22.000 euros et des délais de livraison inconnus à l'heure actuelle...
Il serait bête de ne pas demander quelques cadeaux ou remise si on est pas pressé.... car je ne pars jamais avec une voiture neuve et c'est le cas avec mes hybrides...SANS les tapis, les baguettes latérales, les anti-vols de roue et sans le cuir intégrale fait par un spécialiste français, plus l’extension de garantie maximum (6 ans et 200.000 km moteur)..et le commercial m'a fait une démo en passant par la pompe a essence...et je n'ai pas dépassé les 30.000 euros tout rond pour le C-HR. Il y avait la prime de 1.000 euros pour les hybrideux.
Par rapport au Dynamic hybride de base, dans le prix il y avait le GPS évolué avec le Tom-tom (dont je ne m'en sers pas) et la peinture noir métal inclus.
A cause d'un parrainage, il y a eu en cadeau un chèque de 250 euros...
Et oui les gars, ceci c'est la vrai vie...et dans ses conditions Toy écrase la concurrence!!
Pour rouler en silence et en BVA en ville, plus à peine 4/5 litres en ville et sans pannes, tout en faisant l'homme civilisé des pays du nord sur le passage clouté...j'étais prêt à aller jusqu'à 35.000 euros.
Voilà pourquoi depuis plus de vingt ans....certains qui sont passés à la BVA et a l'hybride, ne quittent plus l'oncle Toy.
Quand vous aurez un produit comme ça, vous ferez signer les bon de commande sous le parasol, au bord de la mer!


Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

Duchêne ...Si vous pouviez allez conter sur les forum autos vos "âpres négociations" avec les "conseillers clientèle" çà ne serait pas un inconvénient .... C'est un remake "des aventures de Monsieur PECUCHET" alias Bidochon vos anecdotes ....Vite Caradisiac vous attend ...

Prêt à aller jusqu'à 35 000€ ... pour avoir un bonne boîte auto fallait y aller Duchêne ...!
ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

La question n'était pas de savoir ce qu'on trouve ( ou ne trouve pas) à 22 000 € dans la production automobile en concurrence avec le Duster mais peut-on mettre 22 000€ dans un Duster.
JL S, Le mercredi 06 décembre 2017

Allez tout n'est pas bon...dans le poisson!
Sur le C-HR il faut faire l'impasse sur les rangements à l'intérieur, et on se tord les poignées pour ranger quelque chose sur les bacs de portière et pas de gros sandwich pour le ranger dans l'accoudoir...la boite a gants est riquiqui et à l'arrière c'est bon pour se cacher si on est une star...mais gueule de coupé dans la ligne extérieur.
Cela va faire plaisir aux détracteurs du C-HR que je dise que ce n'est pas fait pour faire en mode Sport des démarrages au feux rouge...c'est moulinage caché par une sorte de vacarme dans l'habitacle...mais "ça dégage" si on est déjà au delà de 30 km/h et on s'en sort très correctement pour doubler si on a pris une bonne distance de père de famille qui craint de se faire engueuler comme du poisson pourri par sa femme à coté...
En ville et sur chaussé dégradé et gendarme couché...c'est un putaing de tape cul...et on voit que c'est fait pour routes et autoroutes asphaltés nickel ...et sur les autoroutes espagnoles et portugaises le 130/160 km/h se fut un plaisir américain de conduite et 7.9 l/100 affichés !
Ah le coffre, j’oubliais, c'est la contenance pour deux bobos qui vont au rayon Bio exclusivement...et pas de plats cuisinés, chips, sauces, sodas, vin rosé (merde trafiqué sulfites en plus) et tout ce qui est viennoiseries et gâteux (??) industriels, pas de charcutaille...mais fruits en pagaille sauf fraises hors saison qui viennent d'Espagne avec 100% de pesticides dessus !!
Comme vous voyez le coffre de la C-HR est grand si vous pliez les sièges arrière et vous roulez en amoureux qui va chez Ikea tout le temps!
Une dernière chose le concessionnaire m'a donné gratuitement une roue de secours et pas la merdouille à gonfler qui gonfle tout le monde quand on crève un pneu surtout à Noël et Nouvel an !!
Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

Pour faire plaisir à Alain qui pleure le jojo national ....

Oui, certes, la Mustang du Monte Carlo 1966 ...Belle opération de com montée par le talentueux Henri CHEMIN ...Ne parlons pas des plans sur les planches de Deauville avec Trintignant et Lelouch ...Beaucoup de concessionnaires Ford ont fait beaucoup d'affaires grâce à Lelouch/Chemin et les spécialistes du vintage US se régalent encore ....

Pour revenir à Johnny et pour rester sur l'automobile ... Il y a de quoi sortir une très beau bouquin avec toutes les voitures utilisées par LE chanteur ... Comme dit Lucos, cadeau c'est "open source"

De la fameuse TR3, la Type E en passant par la mythique Miura, les innombrables Ferrari ou Cobra ... Il me semble qu'il fréquentait assidument le Stand 14 dans les années 60 ... Plus récemment les Bentley voire Rolls c'est moins fun ...
Beaucoup de caisses qui eurent des carrières stoppées parfois prématurément ...

Les lumières de l''Alpine Bar Club resteront allumées tard ce soir ...Respect




ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

Pour gâcher la journée au cher Adeairix et lui prouver que PSA se fout de tout le monde et vends de l'arnaque à prix d'or...qu'il lise (je le reçois en avance) le mensuel Automobile qui décrit déjà la nouvelle Citroën C4 Cactus et dit de manière fielleuse qui énerve le pauvre au petit portefeuille:
"En France, elle sera ainsi la première Citroën à recevoir les nouvelles suspensions à butée hydraulique progressive de série" ...et j'en aurait bien besoin sur mon C-HR tape cul.
Par contre tout ce gâte après selon le mensuel qui écrit:
" SAUF sur le Pure Tech 82, une version d'entrée de gamme n'ayant non plus droit à l'aide au démarrage en côte..."
Donc chez PSA les entrée de gamme continuent d'être des caisses MISÉRABLES sans aucun équipement digne de voitures modernes et vendues a prix d'or...ce qui fera le lit douillé de la concurrence !
Ils peuvent se plaindre après de manquer du cash chez PSA.
Les nases du marketing sont à la manœuvre.

Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

Cher Duchêne ... Cela ne me gâche aucunement la journée ...
Cà confirme juste !
Pour vous, la coordination physique est difficultueuse, nous le savons ...Pas un sujet de progressisme ...Juste un gros handicap
Pauvre voyez donc un kinési ... Changer les vitesses est un problème, faire le double embrayage ou le talon pointe n'en parlons pas ... Et maintenant nous en sommes à la problématique du démarrage en côte ... Ouh là là ... Difficile ...le démarrage en côte...

A la rigueur, pauvre, vous auriez fustiger l'absence de vitres AR descendantes c'eût été un peu pertinent ... Mais là chicaner sur l'aide au démarrage en côte sur un modèle d'accès de gamme qui doit tourner au moins autour de 15 000€ (hors frais de mise à la route) ...
Ce qui est ESSENTIEL c'est surtout que ce véhicule puisse permettre d'emporter une petite famille dans des bonnes conditions de sécurité et de confort et pas seulement sur Paris intra muros ...
Et là le contrat est plutôt rempli avec ce véhicule ...

C'est çà l'essentiel ... Quant au cash c'est pas avec la nouvelle Citroën C4 Cactus Pure Tech 82 que PSA va reconstituer ses réserves de cash, pauvre ...L'argument aurait pu être développé tout aussi bien pour une clio IV ou Mégane de même nature...
Je le précise pour les tatoués du losange ...
Décidément, vous vous disqualifiez avec vos commentaires de Bidochon ...
Pauvre Duchene ... Caradisiac et encore ... Vite courrez


ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

C'est vous qui douillez .... Car le lit lui ...il est douillet
Pas douillé ....Duchêne
Atelier d'écritures plutôt que la lecture de l'automobile ou de toto plus !
C'est vous qui voyez ...



ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

Chez les ringards comme Adeairix c'est le comble de la modernité de faire le talon-pointe, passer des vitesses à longueur de journée et daire des démarrages en côte!!
Vas-y le sportif des campagnes t'es crédible!
Par contre les equipements minimums en entrée de gamme sur tous les segments des concurrents des constructeurs Français est un vrai atout commercial... et les automobilistes Français le voient. Lamentable de niaiserie!
Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

Pour ceux de la même espèce.... ne vous fatiguez pas à lire sur le mensuel Automobile et page 132 la rubrique "Operation lecteurs" qui testent trois hybrides Lexus.
Aux gogos et ringards de la modernité mon salut...et surtout si on vient d'apprendre que pour la version d'entrée de gamme de la Alpine A110 et pour la modique somme de 58500 euros les mesquins de chez Renault la privent du grand ècran centrale et du GPS !!!
Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

Lamentable de niaiserie disiez-vous Duchêne ?
Mais votre phrase : « Comme vous voyez le coffre de la C-HR est grand si vous pliez les sièges arrière » est assez significative à ce propos … Comme dirait l’autre « Un quart d’heure avant sa mort il était encore … »

Quant à la « variomatic » qui équipe votre vaisseau spatial … Elle est faite pour « les gens qui n’aiment pas conduire » … C’est leur droit d’ailleurs …Pour ma part, je n’érige heureusement pas le talon pointe ou la bonne synchronisation des jambes en système …Il y a de très bonnes boites automatiques (robotisées aussi)… Simplement la CVT à bretelles n’en fait pas partie et que certaines Mercedes ou Renault puissent en être équipée, comme vous vous plaisez à le répéter, ne change rien à l’affaire …

Quant à votre remarque concernant l’absence de grand écran central (sans E) voire de GPS sur l’Alpine, çà n’est pas çà qui arrêtera, MASSIQUEMENT, les consommateurs qui ont les moyens de se payer la nouvelle Alpine A110 et qui aiment ce type de voiture Lamentable de niaiserie disiez-vous Duchêne ? Vous parliez de vous
ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017

T'es a quel degré mec...au premier? Désolant !
Jo Duchene, Le mercredi 06 décembre 2017

En tous cas on dirait bien que ayez perdu de la distanciation tout d'un coup ...😏
ADEAIRIX, Le mercredi 06 décembre 2017



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
La difficile équation automobile algérienne



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017