Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 01/08/2019

FCA améliore sa marge au second trimestre grâce aux Etats-Unis

Grâce au renouveau de son offre de pick-up, le groupe FCA a nettement amélioré sa marge aux Etats-Unis, à 8,9% au second trimestre. En revanche, elle est tombée à 0,4% en Europe tandis que sa marque de luxe Maserati a réalisé des pertes.

Malgré des livraisons (à ses distributeurs) en baisse de 11% au second trimestre, à 1,157 million de véhicules, et un chiffre d’affaires en baisse de 3%, à 26,741 milliards d’euros, le groupe Fiat Chrysler a réalisé un résultat opérationnel ajusté (Ebit) stable, à 1,527 milliard d’euros, soit une marge de 5,7% (+0,1 point), et un bénéfice net en hausse de 14%, à 791 millions d’euros.
Cette bonne performance est à mettre à l’actif du marché nord américain : malgré une baisse des livraisons de 12%, à 596 000 unités, en raison de la baisse des stocks des concessionnaires d'environ 80 000 unités, son chiffre d’affaires s’est stabilisé à 17,4 milliards d’euros, et son résultat opérationnel dépasse sa performance mondiale, à 1,565 million d’euros, soit une marge de 8,9% (+0,9 point). "Le lancement réussi du tout nouveau pick-up Ram nous a permis de prendre 27,9% du marché du pick-up américain au deuxième trimestre, soit une hausse de 7 points. Quant au nouveau pick-up Jeep Gladiator, il a déjà atteint sa cadence de production maximale et acquis une part de marché de 7,7% en juin", souligne le groupe.
Son second marché, l’EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique) a subi l’arrêt de la production de la Fiat Punto et de l’Alfa Mito dans le courant de l’année. Ses livraisons ont baissé de 10%, à 373 000 unités, et son chiffre d’affaires a fondu de 12%, à 5,56 milliards d’euros. Sa marge est tombée à 0,4% (-2,6 points).
"Au cours du second semestre, nous continuerons de nous concentrer sur les secteurs les moins performants de notre activité, notamment Maserati, où nous avons renforcé notre équipe de direction", indique le groupe. La marque de luxe a vu son chiffre d’affaires chuter de 40%, à 343 millions d’euros, et a généré des pertes de 119 millions d’euros. Toutefois, l’absence de nouveaux produits ne durera pas, la marque devant lancer 10 nouveaux modèles entre 2020 et 2023. 
En Europe, les mesures de restructuration qui ont été prises et une meilleure gestion des canaux de distribution et de l’offre produits, doivent déboucher sur une amélioration des marges, estime le groupe qui a confirmé ses objectifs pour l'exercice 2019.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

... j'ai même lu ailleurs qu'il s'etait vendu plus recemment de Lancia (en gros grâce à la seule Ypsilon en Italie ) que d'Alfa ...c'est dire si en Europe çà va bien ...
Tais toi et rame !
;0)
ADEAIRIX, Le jeudi 01 août 2019

Zinquiétez pas, ya jamais de soucis pour les Ritaux, et comme ils disaient chez Iveco :
"Mâââ Luca ! Pas de problema…"
;0)
Lucos, Le jeudi 01 août 2019



Un marché chinois assaini peut-il rebondir au deuxième semestre ?
Décès de l'ancien pilote de rallye français Jean-Luc Thérier



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017