Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 05/12/2017

Baisse des immatriculations de VO en novembre : la faute à l’ANTS ?

Le marché du VO a subi une baisse inexplicable alors que le mois de novembre a bénéficié d’un jour ouvré supplémentaire. Une baisse qui coïncide avec la fermeture des préfectures début novembre et l’obligation de passer par le service en ligne de l'ANTS (Agence nationale de titres sécurisés) pour obtenir sa carte grise.

Alors qu’il bénéficiait d’un jour ouvré supplémentaire et qu’il était sur une tendance haussière depuis de nombreux mois, le marché du véhicule d'occasion a enregistré un recul de 8,7% en novembre, à 428 822 immatriculations. En comparaison, le marché du véhicule neuf gagnait 10,3%. Le retournement de tendance est assez surprenant d’autant qu’il porte sur toutes les catégories d’âge. Faut-il y voir la conséquence des dysfonctionnements du nouvel outil de délivrance des titres dématérialisé mis en place début novembre ?
Ces "bugs" ne concernent pas les opérations classiques d’enregistrement effectuées directement par les professionnels lors de la vente d’un véhicule neuf ou d’occasion mais impactent les particuliers qui essayent de réaliser eux-mêmes ces démarches administratives via le site de l’ANTS ainsi que les professionnels qui présentent des dossiers plus complexes, notamment ceux portant sur les véhicules achetés à l’étranger. "Depuis le 24 novembre, les demandes d’immatriculations provisoires, nécessaires pour les immatriculations des véhicules importés sont totalement impossibles en raison d’un blocage généralisé du SIV", affirme la FNAA qui a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur pour demander "une mobilisation urgente et efficace des services" et "obtenir des garanties sur l’amélioration très rapide des procédures d’immatriculation, ainsi qu’un état des lieux de la mise en œuvre effective des opérations d’immatriculation depuis la fermeture définitive des préfectures".
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail par marque des immatriculations VP Occasion de "Moins d'un an" en France novembre 2017 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail par marque des immatriculations VP Occasion de "1 à 2 ans" en France novembre 2017 -   Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail par marque des immatriculations VP Occasion de "3 à 5 ans" en France novembre 2017 -  Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail par marque des immatriculations VP Occasion de "5 ans et plus" en France novembre 2017 -  Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail par marque des immatriculations VP Occasion "Toutes années" en France novembre 2017 -  Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le récapitulatif des immatriculations VP Occasion par tranche d'âge en France novembre 2017 -  Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Ça bug en ce moment c'est Bug land,SNCF,AnTS,et bientot les coupures de courant ça promet,on ne passera pas un hiver rigoureux a cause de la bande a Ségolène qui a tout fait arrêter pour vérifier si il y avait assez de papiers toilettes dans nos centrales .
Allez buggons joyeusement.
alain boise, Le mardi 05 décembre 2017

Effectivement, je n'arrive pas à obtenir la carte grise de ma 205 toute neuve. J'ai renoncé (mais je me suis entendu avec l'acheteur et j'ai économisé185 euros. Ça m'est agréable, parce qu'avec Louvois, je suis au tribunal administratif face aux armées). J'ai gagné.
Je roule donc sans papiers, mais j'hésite à prendre le train. Et l'avions, aussi.
Pierre l'Alpin, Le mardi 05 décembre 2017

Mouais, les bouchons, le parking introuvable, la queue interminable au guichet, la tronche de l'employé des CG, ensuite queue interminable à la caisse avec la même tronche de l'employée...
Vous avez raison, c'était mieux avant...
;0)
Lucos, Le mardi 05 décembre 2017

C’est en effet très compliqué pour un particulier. Le vendeur doit d’abord renseigner le site sur la vente (date, nom de l’acheteur, etc.) et obtenir ainsi un “code de cession” qu’il doit communiquer à l’acquéreur. Donc, si le vendeur ne fait pas le nécessaire ou qu’il patauge avec le système…
Ce n’est pas mieux pour une entreprise qui vend un véhicule. Quand on recherche dans les activités proposées, il n’y a que les métiers de l’automobile ! On peut tenter de s’inscrire sous une de ces professions, mais le système vous rattrape alors en remettant automatiquement tous les éléments de la personne qui renseigne la page, puisque la procédure impose une identification par Franceconnect qui reconnait le demandeur par son identifiant fiscal. On se retrouve donc avec son profil personnel sur la demande alors que c’est l’entreprise qui vend le véhicule…
Concernant les dossiers FFVE, rien n’a été prévu. La FFVE conseille sur son site de tenter les immatriculations quand elle aura résolu le problème avec le ministère…
Et là, on ne parle que de personnes qui possèdent un ordinateur, un accès Internet et qui maîtrisent le tout. Combien de foyers en France (notamment les personnes âgées) ne sont pas connectées ou éprouvent des difficultés avec de tels systèmes ?
Et il semble que ce soit à peu près le même bazar avec les permis de conduire.
Pascal, Le mardi 05 décembre 2017

Effectivement Pascal il y a automatiquement des PB de démarrage pour ce programme informatique énorme de remplacer les préfectures "guichet - papiers" par un accès Internet plus pratique, mais l'administration a informé les syndicats professionnels, style CNPA, des procédures et ceux-ci les ont relayées et même en vidéo/tuto.
Il est évident que c'est un peu flou au lancement comme d'hab' mais cela va s'améliorer et il faut rester positif que diantre, c'est une affaire d'habitude et de prise de renseignements. (Rappelez vous le lancement du SIV..)
Bricoles à savoir si ça peut servir :
1. Tout ce qui n'existe pas dans les menus doit être traité dans la page "autres demandes" en joignant bien les documents nécessaires numérisés comme cela était fait avant en version papier.
2. Toutes les demandes doivent être faites par des personnes physiques - donc supposée être le représentant moral pour une société. Ce n'est pas un bug, c'est voulu.
3. Pour les véhicules de collection c'est comme avant et aussi sur autres demandes en joignant le certificat "annexe 8".
4. Eh oui il est impératif d'avoir un ordinateur pour vivre aujourd'hui et ceux qui n'en ont pas peuvent aller aux bornes prévues à cet effet en Préfectures pour effectuer les démarches.(Attention personne pour vous aider)
5. En cas de PB majeur demander le médiateur en Préfecture.
6. Vous verrez nous allons survivre...
;0)
Lucos, Le mardi 05 décembre 2017

LUCOSSIMO
alain boise, Le mardi 05 décembre 2017

Merci !
Si on peut aider les garageots dans le besoin...
;0)
Lucos, Le mardi 05 décembre 2017



articles connexes

Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
La difficile équation automobile algérienne



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017