Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 08/12/2017

Alpine, le cercle vertueux de l’allègement

L’Alpine A110 dont les 20 premiers modèles sont présentés depuis cette semaine à la presse internationale est une voiture authentique et joueuse qui réinterprète avec bonheur l’esprit de ses origines "légèreté, agilité, plaisir de conduite".

Conçue par une équipe de passionnés au sein du groupe Renault, la nouvelle Alpine est une vraie réussite à la fois du point de vue du produit et aussi dans la conduite du projet.
On sait que Carlos Tavares a été à l’origine de la décision de relancer Alpine chez Renault ; que le développement a démarré dans le cadre d’une coentreprise 50/50 avec Caterham qui aura duré à peine 2 ans (entre son annonce en novembre 2012 et la séparation officialisée en juin 2014) ; et qu’entre-temps Carlos Tavares a quitté Renault (en août 2013).
Malgré ces péripéties, le projet est arrivé à bon port sans compromis sur les fondamentaux. Il a "seulement" pris du retard puisque prévu initialement pour 2016, il avait été recalé pour le deuxième trimestre 2017, alors que les premiers véhicules seront finalement livrés à client au début 2018.
Démarré par une petite équipe constituée par Bernard Ollivier (aujourd’hui directeur général adjoint d’Alpine), le développement s’est poursuivi à partir de mars 2016 sous la direction de Michael van der Sande, actuel directeur général d’Alpine (ancien directeur du commerce monde d’Aston Martin avant de rejoindre Renault). Depuis le début du projet, Antony Villain en est le directeur du design et David Twohig, l’ingénieur en chef.

Le rapport poids/puissance plutôt que la puissance pure
Le véhicule est d’abord né par le dessin (celui de Deyan Denkov, tandis que Yann Jarsallé a refait l’avant) et notamment la décision d’avoir une assise très basse, collée à la route et sans aileron ni béquet arrière pour garder "le bon mélange entre le caractère et l’élégance", raconte Antony Villain.
Ce parti pris esthétique et la contrainte de poids ont été les deux principaux drivers du projet dont l’ambition était de faire revivre "l’esprit d’agilité et de performance en l’interprétant avec la technologie", résume Michael van der Sande.
Il y avait également la volonté de faire une voiture compacte (4,18 m de long), confortable sur route entre une voiture radicale (légère mais spartiate façon Lotus) et une GT (très équipée, et donc lourde et puissante façon Porsche Cayman). Notre essai confirme qu'elle est aussi à l'aise sur route que sur circuit avec une qualité de finition de haut niveau.
La recherche du meilleur rapport poids/puissance a donc été privilégiée sur la puissance pure et selon ce que nous ont raconté les différents interlocuteurs que nous avons rencontrés, ces contraintes se sont combinées en un cercle vertueux.

Un moteur de l'Alliance adapté à l'A110
Pour faire tenir le moteur dans la largeur (1,18 m) voulue par les designers, le choix d’un moteur 1,8 l (4 cylindres, 16 soupapes, 252 ch) s’est imposé, renforçant la nécessité d’avoir une voiture légère, nous explique David Twohig.
Ce moteur 1,8 l turbo essence à injection directe est un développement récent qui fait partie de la banque d’organes de l’Alliance. Il est fabriqué à Busan en Corée et a été préparé par Alpine avec une admission, un échappement et un turbo spécifiques. Il développe une puissance maximale de 252 ch à 6 000 tr/min, pour un couple de 320 Nm dès 2 000 tr/min. Il est associé à une transmission Getrag à double embrayage humide sept rapports, étagés spécifiquement par Alpine avec un mode manuel à l’aide de palettes et un mode entièrement automatique. Son rapport poids/puissance est de 4.37 kg/cheval avec un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h. Les émissions de CO2 bénéficient de cette efficacité puisqu’elles sont données en cycle NEDC à 138g.
L’A110 sera proposée en deux versions, Pure à 1 080 kg, et Légende pour un peu plus de 1 100 kg, avec pour le lancement une version Première Edition (identique aux 50 premiers modèles Presse, numérotés) à 1 103 kg.

Une répartition des masses 44/56
Comme pour la Berlinette d’origine, le moteur est à l’arrière et le réservoir à l’avant pour obtenir une répartition des masses idéale. "Nous avons mis les pièces massives aux bons endroits pour obtenir une répartition optimum des masses, 44% à l’avant, 56% à l’arrière. Nous sommes très fiers de ces chiffres. Le conducteur est au centre de gravité de la voiture ce qui lui donne ce côté agile", nous a expliqué Hubert Ernault, responsable conception de la caisse. "Avec 400 mm, la distance entre l’axe de roulis et le centre de gravité est très faible, et nous n’avons donc pas besoin d’une grosse barre anti roulis, ce qui nous fait économiser du poids", complète-t-il.
Ce type de logique, Alpine l’a appliqué à toutes les étapes. Ainsi, nous explique Hubert Ernault, la caisse entièrement en aluminium est collée (et non soudée, sauf pour le berceau moteur où la chaleur aurait dégradé les spécifications de la colle) pour répartir les efforts sur l’ensemble des surfaces en contact, ce qui a permis de mettre moins de manière sans altérer la rigidité. Au final, la caisse nue ne pèse que 194 kg (en comparaison, elle représente 350 kg pour une Clio).
Les sièges baquets Sabelt sont "ajourés" pour les alléger au maximum et chacun pèse seulement 13,1 kg (en comparaison un siège de Mégane pèse 27 kg). Le réglage des sièges est manuel pour économiser le poids du moteur.

Des solutions originales pour l'allègement du véhicule
Gain de poids encore avec les freins Brembo qui intègrent l’actionneur de frein de parking, une première mondiale qui génère un gain de poids de 2,5 kg.
Allègement encore avec le système audio développé par Focal dont les hauts parleurs (ajourés) ne pèsent que 470g chacun grâce à une technologie brevetée qui a permis de supprimer l’aimant et de gagner près de 1 kg pour les deux.
Autre astuce : les bras d’essuie-glace avec gicleurs intégrés développés par Valeo permettent une gestion plus efficace du liquide lave-glace et donc une réduction du réservoir à 1,5 l au lieu de 3,5 l, sans dégradation de la prestation client.
Le poids contenu a aussi permis d’équiper l’A110 de pneus de petites dimensions pour un véhicule de ce type avec une largeur de 235 mm à l’arrière (235/40 R 18), ce qui participe encore à l’allègement du véhicule et préserve son agilité.
Cette contrainte de poids a aussi donné des compromis sur les équipements avec par exemple un régulateur de vitesse pour la conduite sur autoroute, mais sans la fonction "adaptation de la vitesse" pour ne pas alourdir l’auto avec un radar. Pour les mêmes raisons il n’y a pas non plus d’avertisseur de changement ligne.
Faire coller au sol une voiture légère et sans aileron a demandé une approche spécifique sur l’aérodynamique qui a été travaillé sous la caisse avec un plancher plat et un déflecteur avec des lames verticales à l’arrière. 

Un plaisir de conduite pour lequel les clients devront encore patienter...
L’essai que nous avons fait sur les routes sinueuses dans la région d’Aix-en-Provence nous a fait découvrir un véhicule vif, confortable dont le plaisir de conduite est à la hauteur de la promesse. N’étant pas des spécialistes de ce genre d’essai nous avons validé notre impression auprès d’essayeurs habitués des véhicules sportifs qui nous ont confirmé ces qualités.
Un plaisir pour lequel les clients devront encore attendre un peu puisque cette version Première Edition dont les 1 955 exemplaires (clin d’œil à l’année de création de la marque) ont toutes été commandées en 5 jours (il y a déjà 1 an, en décembre 2016) n’a pas encore de planning de livraison. "Nous avons encore des réglages à finaliser. Nous voulons que tout soit parfait et nous donnons des informations honnêtes et transparentes aux clients", insiste Michael van der Sande.
L’attente sera encore un peu plus longue (1 an de plus) pour les deux versions de série pour laquelle la marque a d’ailleurs déjà des commandes, confirme le directeur (sans nous en donner le nombre). Seul le prix de cette édition limitée qui est de 58 500€ est connu. "Nous n’avons pas encore les prix définitifs pour les versions Pure et Légende qui devraient se situer entre 55 000€ et 60 000€", a dit Michael van der Sande. "Nous faisons d’abord la production des 1955 et nous pensons qu’il nous faudra entre 7 et 8 mois pour faire ces voitures dans de bonnes conditions", a-t-il dit.
Comme les anciennes l’étaient, cette nouvelle A110 sera fabriquée à Dieppe (où il y a déjà les Clio RS) dans une usine qui a été modernisée avec une partie tôlerie et assemblage de la caisse fortement robotisée, une carrosserie peinture partiellement robotisée, une ligne de montage avec un temps de cycle de 12 mn (soit des séquences d’activité complexes réalisées par une main d’œuvre qui a reçu une formation très poussée) et un atelier de super finitions. La capacité théorique de l’usine est de 10 000 unités, à partager entre Alpine et les Clio RS.
Florence Lagarde

Pour tout savoir sur l’Alpine A110, le numéro de janvier de L’Automobile Magazine, en kiosque depuis cette semaine propose un cahier spécial de 32 pages consacrées à sa genèse, à commander aussi sur leur boutique.

Partagez cet article :

Réactions

Mauvaise semaine apres le courriel du patron m'annonçant le retard de la livraison de la belle,le calvaire du grand qui prend fin ,la semaine a été plutot Blues que rock.
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

En parlant d'allègement, la performance aurait été de descendre en dessous des 1000 Kg. (Ce qui était la norme à l'époque pour les sportives et aurait dû le rester pour cette néo rétro ?)
;0)
Lucos, Le vendredi 08 décembre 2017

De toutes façons on a tous pris du poids depuis 1955,pas vous?
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

Ce qui compte c'est le rapport poids puissance et je crois que lâ petite fille a Mémère marque bien le 21 ieme siecle,je pense qu'elle a plu aux journalistes ,pasa vous ca ne m'étonne pas
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

Cette auto semble faire l'unanimité et c'est une superbe nouvelle pour l'automobile française en général.

Rompus à l'exercice d'en mettre toujours moins dans les autos, et de toujours bricoler pour serrer les prix de revient de fabrication, (Dacia, Renaut) il devait bien finir par en sortir quelque chose de bien, car ici la chasse au "lourd" à du sens !

je ne doute pas que nous retrouverons très vite ce système de lave-glace "Rémi-bricole-tout" dans des produits au losange plus roturiers !

Bravo en tous cas au passionnés d'avoir pu s'exprimer. chez Lotus, on doit moins rigoler par contre ... quand à l' ALFA 4C, on pourra bientôt dater le dernier bon de commande VN au carbone ...14 !
Leonardo, Le vendredi 08 décembre 2017

@ Alain : Bleue ?
On ne pourrait pas avoir une photo de la "mémère" ?
:)
KLiT, Le vendredi 08 décembre 2017

Une bien belle bagnole !
Mais ce qui me fait rire dans l'énoncé de ses caractéristiques techniques c'est qu'on retrouve la sempiternelle répartition des masses "optimum".
Il n'y a pas une seule bagnole un tant soit peu sportive avec une répartition des masses qui ne soit pas optimum, et cette répartition est pourtant jamais la même. A 50/50 je conçois qu'elle soit équilibrée, mais non, il faut qu'elle soit optimum, ici c'est 44/56 ; soit !
Bruno HAAS, Le vendredi 08 décembre 2017

Bravo. "Voilà des gars qui connaissent leur job". Schweitzer avait eu du mal a arrêter Alpine.
Pierre l'Alpin, Le vendredi 08 décembre 2017

J'étais pas né en 55..
Il est vrai comme le dit Bruno que la répartition des masses idéale est toujours un sujet comique parce que la seule vraie réponse est : ça dépend !
Dans certaines marques on considère même que si l'avant passe, l'arrière suivra..
Psst : la seule voiture de série à avoir eu une répartition des masses idéale est.... le Nissan SERENA avec son moteur central avant, la preuve ? pas de limiteur de freinage à l'AR...
Pour le Solex c'était 80 - 20 sauf quand Zézette montait sur le porte bagages. (Là ça s'inversait ! C'est pour cela que le tambour était à l'AR...)
;0)
Lucos, Le vendredi 08 décembre 2017

Excellent Lucos ! La répartition des masses changeante du Solex, trop fort.
A noter que c'est le seul véhicule qui passe en un instant de la traction : le galet, à la propulsion : les pédales, et à l'All Wheel Drive : dans les côtes il faut pédaler et laisser le galet sur la roue AV.
L'ABS des patins de la roue AV fonctionne à la perfection, sauf quand les patins sont tout neufs ; impossible de bloquer la roue. De même impossible de bloquer la roue AR avec Zézette sur le porte bagage (même si Zézette n'est pas bien lourde en ce qui me concerne).
En somme, une répartition des masses mieux qu'optimum, évolutive ! J'ai presque envie de dire "technologiquement disruptive".
Bruno HAAS, Le vendredi 08 décembre 2017

Grandiose, sans le savoir nous roulions avec un système "Disrupdrive".. !
Je ne reverrai jamais mon 5000 comme avant...
;0)
Lucos, Le vendredi 08 décembre 2017

Z'avez pas lu le titre de l'article les hommes ,nostalgiques du Solex quand tu nous tiens.....
@ kilt c'est une 1600SC gr 3 les plus belles donnez votre adresse ( Cornargazel@orange.fr), oû passez au Bar,pas en ce moment tout les potes sont partis dire adieu au grand
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

Pour la répartition des masses, celà depend où se situent les rondeurs... conjugaisons au masculin et au féminin ;-)
clerion, Le vendredi 08 décembre 2017

Beaucoup ont déjà lu le mensuel "Automobile" et les 32 pages...par contre le prix de 58500 euros cela va être un très gros frein à sa diffusion en gros volume...mais au bout de cinq ans ce sera peut-être payant.
C'est a Renault de miser sur la durée, et être déterminé à le soutenir.
Notons que les coupés et coupés CC ont disparu chez les constructeurs nationaux.
Jo Duchene, Le vendredi 08 décembre 2017

On s'en fout Jo c'est mon dernier voyage et un clin d'œil sur le passage des générations,Merci à tous ceux qui ont travaillés sur ce projet et un grand merci à celui qui dans ces colonnes m'a indiqué qu'il en restait en Italie,c'est bar open pour lui a perpet,et que tous les grincheux continuent à pedaler sur leurs Solex,on a tous quelque chose d'Alpine dans nos veines!!!
PS bon voyage Erwan qui a quitté Molène ce matin pour aller aux champs Élysées,fidèle et respect
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

On achète avec son argent ce dont on a envie, le reste compte pas!
L'Alpine est une super caisse moderne et a même une BVA, idéal pour le coude à la portière et à petite vitesse sur le bord de mer ensoleillé...ou en montagne à 3000 mètres ensoleillé aussi !
Aller sur le circuit est un truc de sauvages...si vous voyez la provoc!
Jo Duchene, Le vendredi 08 décembre 2017

Chef Duchene ...C'est pas une BVA mais une bonne boite robotisée dans la nalpine ...Chais bien pour vous l'essentiel c'est que ce soit gaz/freins gaz:freins (pas compliqué) mais quand même ...
Vous l'ont pas dit les gars de l'Automobile Magazine ... ?
Regardez donc l'essai de l'A.J. ou de sport toto ...

Sinon pour le coude à la portière et à petite vitesse sur le bord de mer (branché sur la F.M. qui s'est spécialisée funky) ...le spider 124 ou le MX5 sont juste faits pour çà ...
Et c'est beaucoup moins cher que la nalpine.. Que du bénef

Faut pas vous tromper, la nouvelle A110 (comme l'ancienne),
elle est faite pour manger du virage et de la descente de col ...voire du petit circuit sinueux ... C'est fait pour les fans du freinage tardif et du point de corde ...Talon pointe ou pas !
ADEAIRIX , Le vendredi 08 décembre 2017

C'est même écrit dans l'article ci-dessus ..."associé à une transmission Getrag à double embrayage humide sept rapports" ...
Suffit de lire ...
Sur le mode provoc qui "bourrine"
Pas une "variomatic" à bretelles donc comme sur le C achères ...
Dommage que Monsieur TOYODA, intelligent comme il est, tout çà ...Il en fasse pas trop sur ses zhybrides progressistes ....
ADEAIRIX, Le vendredi 08 décembre 2017

Woauh...qu'est-ce qu'on apprends avec le "grand spécialiste" et "grand mangeur" de virages SANS talon-pointe!
Il y déjà quelques décennies quand on balançais dans la discussion entre motards des mot comme BREMBO comme freins pour les bécanes, c'était vraiment entre super initiés et les bleus s'en voulaient de ne rien piger...aujourd'hui tu balances GETRAG et ça fait un putaing d'effet !
L'ami Adeairix attendez que je balance quelques trucs en gestion de production automobile, et vous allez voir l'effet ! Je vais éviter car je doute que vous sachiez ce que c'est une chaine de fabrication automobile de A à Z...
Ici en France qu'on ne fait que jouer dans la cour des petits...il faut à partir de chez vous, ne pas tarder à proposer la potion magique à Monsieur Toyoda!

Jo Duchene, Le vendredi 08 décembre 2017

Nan nan vous trompez chef Duchêne pas de discours de spécialiste tous les termes sont issus de "l'artique" de la rédac chef ... et du dossier de presse de la new Alpine ...
ADEAIRIX, Le vendredi 08 décembre 2017

Finalement que le grand mangeur de virage sache que si c'est UNIQUEMENT les acheteurs de son espèce qui achètent des Alpines...Renault est vraiment mal barré pour les vente de son Alpine !
Jo Duchene, Le vendredi 08 décembre 2017

Par ailleurs GETRAG, ZF, aisin ce sont des termes qui ne devraient pas gêner un spécialiste de la GPAO relié au secteur auto, à priori ...

Effectivement à propos des freins BREMBO, quand je lis que les freins avant sont dotés d'étriers 4 pistons sur une auto qui pèse 1100KG, je me dis que çà serait bien le diable si le bouzin ne freine pas "fortement" ... Une voiture qui freine bien, c'est vrai que je préfère ... Pas vous ?
ADEAIRIX, Le vendredi 08 décembre 2017

Et que dire cher druide des disques siglés Alpine ça va freiner très fort,c'est la grosse inquiétude sur l'ancienne j'ai retrouvé un maître cylindre d'origine et malgre les flexibles aviation j'ai toujours l'angoisse de la pédale au fond,quel bordel a changer noyé dns le poly.
C'est quand même plus marrant que mon Solex oû il faut maintenant un casque intégral,des gants et une plaque d'immatriculation.....p....n ça devient lourd et tout ça pour 29 Kms/h,allumez le feu.....
alain boise, Le vendredi 08 décembre 2017

33 km/h, j'insiste...
;0)
Lucos, Le vendredi 08 décembre 2017

Aller, donnons quelques idées à Renault pour construire une gamme :
- Alpine A110 L : version allongée de l'A110, permettant d'emmener 4 personnes (comme une certaine Porsche 911)
- Alpine A120 : version cabriolet de l'A110
- Alpine X110 : le fameux SUV
- Alpine A410 : version sedan, berline-coupé 4 portes, 5 places

Côté moteurs
- 1,8 tce 252 ch
- 1,8 tce 300 ch
- un V6, d'origine Nissan ou Mercedes (à préciser)
- un groupe électrique (soit le moteur des Formule E à 260 ch, soit le moteur de 400 ch de la Zoe RS concept, pourquoi pas les deux, d'ailleurs)

D'autres idées ?
Frédéric LANGLOIS, Le samedi 09 décembre 2017

Il me semble, Jo Duchene, que les CC n'ont pas disparus que chez NOS constructeurs nationaux ! Plus d'EOS chez VW, de Focus CC chez Ford, Opel a rempalcée son Astra CC par une Cascada à toile (la préférée de Spiderman lol) ...
Frédéric LANGLOIS, Le samedi 09 décembre 2017

Sur ce site quand je parle de concurrence tout le monde s'en fout ou mets la tête sous le sable...c'est un grand tort!
Question: Combien de Ford Mustang ont été vendues en Europe et en France au détriment du même type de voiture et marque en Europe?
Quel prix et quel moteur?
Qui l'aurait cru que les ricains allait se faire chier à l'équiper d'un petit moteur...pour squatter le marcher Européen ?
Continuons comme ça...nous verrons le niveau des ventes dans cinq ans de tout ce segment.
Jo Duchene, Le samedi 09 décembre 2017

Une belle voiture et une belle réussite. Comme quoi, les français sont toujours capables de faire de très bonnes voitures (en dehors des véhicules de grandes diffusion s'entend). C'était un projet difficile et je pense que les pièges ont étés évités. Le bon équilibre a été trouvé. Cette nouvelle Alpine crée son propre segment
Emmanuel S, Le lundi 11 décembre 2017



Les concessions Citroën adoptent un nouveau design intérieur
L’Etat va aider la filière automobile à pallier la baisse des ventes de Diesel



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017